Qu’est ce que l’acupuncture ?

L’acupuncture est une méthode thérapeutique utilisée en Médecine Traditionnelle Chinoise. Elle utilise des aiguilles de taille variable, très fines, pour régulariser la circulation des fluides dans le corps. Les aiguilles sont insérées dans des points définis par les théories traditionnelles : les points d’acupuncture.

L’acupuncture est utilisée pour apaiser, diminuer voire éliminer les douleurs.

Mais en réalité son champ d’action est très large. Depuis plus de deux mille ans, les chinois attribuent aux aiguilles la capacité de réguler l’organisme de façon globale :

Problèmes digestifs, problèmes menstruels, douleurs lombaires, maux de têtes et migraines, problèmes de transit, de miction, douleurs des membres, froid et chaleur en déficience ou en excès dans le corps (froid des extrémités (Raynaud), hyperthermie etc), inflammations de toutes sortes (auto immunes), arthrose etc.

Toutefois, le diagnostic traditionnel chinoise diffère radicalement d’un diagnostic médical type occidental. L’ensemble des symptômes du patient sont évalués selon les critères du Yin et du Yang ( c’est à dire : froid/chaud, humide/sec etc).

L’acupuncture ne se substitue donc pas un diagnostic médical fait par un médecin.

Enfin, la conception chinoise de l’Homme comme unité vivante indivisible en corps, souffle et esprit insuffle aux pratiques thérapeutiques traditionnelles une attention soutenue aux rapports entre l’apparition des symptômes et le vécu profond de la personne.

L’acupuncture est un traitement de santé et peut être utilisée en thérapie préventive :

Enfin, si l’acupuncture est apparue en Chine probablement un millénaire avant JC, elle s’est ensuite largement répandue au fil du temps dans tous les pays d’aire culturelle chinoise : la Corée, le Japon, le Vietnam. Dans tous ces pays, l’acupuncture est un mode de traitement incontournable et essentiel. Elle y est aujourd’hui enseignée en Université et pratiquée dans les hôpitaux.

Depuis plus d’un siècle, l’acupuncture s’est largement développée dans les pays d’aire culturelle occidentale : en Europe, aux États Unis, et dans de nombreux pays du monde entier.

Dans les années 2000, elle reçoit le soutien de l’OMS et de l’Unesco.

Médecin chinois prenant le pouls d’une patiente